GdR SEEDS 2994 du CNRS
Systèmes d’Énergie Électrique dans leurs Dimensions Sociétales

Notre tutelle

CNRS

Rechercher




Accueil > Groupes de travail > Bruit et Vibration

Groupe de Travail Bruit et Vibration

par Jean-Pascal Cambronne, Jean-Philippe Lecointe, Mathieu Rossi, Vincent Lanfranchi - Mis à jour le

Groupe de Travail Bruit et Vibration
Bruits et vibrations des machines électriques et des transformateurs

Animateurs :
Vincent LANFRANCHI, LEC, vincent.lanfranchi@utc.fr
Mathieu ROSSI, LSEE, mathieu.rossi@univ-artois.fr

Interlocuteur comité de pilotage : Stéphane Duchesne

Contours scientifiques :
Des laboratoires de recherche, français et internationaux, sont régulièrement sollicités par des fabricants de machines électriques et de transformateurs de puissance pour résoudre des problématiques acoustiques. La thématique était singulière il y a une vingtaine d’année ; elle est aujourd’hui affichée par un nombre croissant d’entités de recherche. Cet intérêt de concevoir des actionneurs et des transformateurs se conçoit facilement pour des raisons de confort acoustique mais également de fiabilité des équipements.
Au niveau national, des équipes travaillent sur l’étude et la réduction des bruits et vibrations, avec des méthodes d’études ou des spécificités différentes : des méthodes analytiques, semi-analytiques, numérique, des plateformes d’expérimentation, des procédés de réduction actives ou passive, ou encore la conception de logiciels de dimensionnement de machines, etc…
La diversité des besoins et des méthodes pour répondre à ces besoins incite à une large ouverture au monde académique et industriel.

Mode d’actions et moyens :
• Rédaction de documents :

  • prospectifs, pour définir les besoins à différents termes ;
  • faisant le bilan des compétences scientifiques et des moyens expérimentaux
  • de synthèse des avancées. • Mise en place de journées d’échange :
  • avec les différents participants au GT ;
  • avec d’autres GT travaillant dans des domaines contigus ;
  • avec des industriels ;
  • sous forme de Présentations ou de Workshops. • Organisation de sessions spéciales dans les conférences nationales et internationales. • Favorisation de montages de projets collectifs

Actions :
Les journées du GT bruit et vibration permettent de faire vivre et évoluer la thématique au sein de la communauté scientifique. La diversité des sujets évoqués augmente d’une journée à l’autre. Différentes facettes des problèmes vibratoires et acoustiques comme la modélisation multi-physique pour des machines silencieuses, la problématique du bruit aéraulique ou la prise en compte de la magnétostriction restent des sujets phares. On peut désormais ajouter l’impact de la commande (au sens large) à travers la commande de la machine elle même ou des stratégies MLI de l’électronique de puissance.

Actions à venir :
Identification plus fine des actions interGT à mener. Organisation de journées interGT