GdR SEEDS 2994 du CNRS
Systèmes d’Énergie Électrique dans leurs Dimensions Sociétales

Notre tutelle

CNRS

Rechercher




Accueil > Groupes de travail > Modèles analytiques d’actionneurs 

Groupe de Travail Modèles analytiques d’actionneurs

par Georges Barakat, Jean-Pascal Cambronne, Yacine Amara - Mis à jour le

Groupe de Travail Modèles analytiques pour le dimensionnement des machines et actionneurs

Animateurs :
Yacine AMARA, GREAH, yaunivlehavre@gmail.com
Georges BARAKAT, GREAH, georges.barakat@univ-lehavre.fr

Interlocuteur comité de pilotage : Hamid Ben Ahmed

Contours scientifiques : Il est ici pertinent de citer un texte tiré du "Document de Prospective 2012" du GDR SEEDS :
"... , il existe une problématique encore insuffisamment traitée liée à la cohabitation judicieuse et à la cohérence des diverses modèles et les méthodes de leur résolution, ainsi qu’à la quantité CPU qu’on estime raisonnable dans une optique d’optimisation du dimensionnement du système."
Cette problématique est toujours d’actualité. En effet, c’est dans le cadre de la prise en compte de la complexité des objets à concevoir et à dimensionner, et dans un souci de réduction des coûts économique et écologique de leurs conception et fonctionnement, et une amélioration de leur fiabilité, que les approches de modélisations multi-physique et multi-échelle couplées à des approches d’optimisations, ont émergé. Cette évolution est également liée à l’augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs modernes. Les codes de simulation numérique deviennent de plus en plus réalistes et complexes, à travers une plus grande finesse des modèles et une prise en compte d’un nombre de phénomènes croissant (modélisation multi-physique et multi-échelle), leurs temps d’exécutions deviennent de ce fait de plus en plus longs, et ce, malgré l’évolution des moyens de calcul informatique.
Le développement de modèles et de démarches de modélisation permettant de réduire les temps d’exécutions des procédures de conception et de dimensionnement optimal, est donc une thématique de recherche relativement riche attirant des chercheurs de différentes disciplines scientifiques. C’est pour apporter la contribution de la communauté du "Génie Électrique" à cette problématique que nous proposons de constituer ce groupe.

Actions : Première réunion du GT le 29 juin 2017.