GT stockage électrochimique de l’énergie

Animateurs

Interlocuteurs du comité de pilotage

  • Jean-Michel Vinassa
  • Marie Robin

Contours scientifiques

La transition énergétique indispensable pour réduire la dépendance aux énergies carbonées nécessite de développer des solutions de stockage de l’énergie électrique à base de batteries, ou de supercondensateurs. Les applications concernées sont stationnaires (énergie renouvelable, réseaux intelligents, …), embarquées (transports, outillages,…) ou associant les deux utilisations (Vehicle-to-Grid V2G). Si les applications envisagées dans le cadre de ce GT sont très majoritairement des applications de moyennes et fortes puissances, le périmètre des applications du stockage de l’énergie électrique s’étend également au domaine des faibles puissances notamment pour des applications de récupération d’énergie (Energy Harvesting).

Le GT se focalisera sur l’utilisation des systèmes de stockage (dimensionnement, durée de vie, surveillance). La maîtrise de l’utilisation des systèmes de stockage implique de coupler des approches physiques et comportementales, allant de l’échelle de l’électrode à celui du système en passant par la cellule électrochimique. C’est sur ces aspects multi échelle et multi physique appliqués aux systèmes de stockage électrique que le GT propose de porter ses efforts.

Actions

  • Une première réunion a eu lieu le 18 juillet 2016 à Lyon
    • Ordre du jour :
      • Vie du GT(responsables – activités)
      • Planification de séminaires
      • Relation avec RS2E
      • Relation avec le Consortium SIMSTOCK-SIMCAL-MOBICUS
      • Questions diverses
    • Compte-rendu de la réunion
    • Diaporamas présentés : [1] [2] [3]